Quand Commode renomma Rome de son nom

Lors de la cérémonie de fondation d'une ville, un prêtre conduisait deux bufs qui tirent une charrue et creusent le sillon symbolisant les murailles de la nouvelle ville. Romulus fut le premier à observer ce rituel, comme nous le raconte Ovide :

OVIDE, Fastes , IV, Avril, 21 Avril : anniversaire de la fondation de Rome, 819 :

"Un jour propice est choisi pour tracer avec la charrue le contour des murailles. La fête de Palès arrive, elle donnera le signal des travaux. On creuse d'abord une fosse profonde; on y jette des grains et des fruits et de la terre enlevée aux champs du voisinage. Sur cette même fosse, aussitôt qu'elle est comblée, on élève un autel ; le feu s'allume, et le bois éclate dans le foyer nouveau.

Romulus alors, saisissant le manche de la charrue, trace avec le soc l'enceinte des remparts; une vache blanche est attachée au joug avec un boeuf blanc comme elle. Le roi prononce ces paroles: "Jupiter, et toi Mars mon père, et vous, vénérable Vesta, au moment où je vais fonder Rome, assistez-moi! Je vous invoque aussi, vous tous, dieux dont ma piété doit implorer la présence; que mon ouvrage s'élève sous vos auspices! Que cette ville compte de longues années, qu'elle commande à l'univers, qu'elle dicte ses lois à l'Orient et à l'Occident!" Telle fut sa prière, et, à sa gauche, il entend le tonnerre de Jupiter, présage favorable; la foudre, à sa gauche, sillonne les cieux.

Les citoyens, que cet augure a transportés de joie, jettent aussitôt les fondements, et peu de jours suffisent à la construction des murailles ."

Avec ce revers montrant une scène identique, associé à la légende, nous avons la preuve que Rome fut bien renommée Colonia Commodiana («  Colonia Lucia Antoniniana Commodiana  »), par Commode. Ce fait était relaté, entre autre, par le peu fiable auteur de l' " Histoire Auguste ", grâce à cette monnaie, nous pouvons voir qu'il s'agit bien d'une réalité historique.

Lamprinius (au chapitre VIII) nous informe que cet empereur avait atteint un tel niveau de folie qu'il désira que la cité de Rome soit renommée "colonie de Commode", un acte de folie qu'il dit inspiré par la fascination de Commode pour Marcia, sa maîtresse qu'il aimait voir déguisée en amazone. Le même pseudo-historien ajoute qu'en même temps qu'il présentait au Sénat son projet de renommer la ville, il voulu renommer le senat par "senatus commodianus" . Cette absurdité fut même ratifiée par un senatus consultum , comme nous pouvons le voir sur cette monnaie.

Pour montrer l' obstination de Commode sur ce sujet, Dion précise que le peuple fut obligé d' appeler Rome Commodiana et les armées Commodiani . Rome fut aussi nommée par l'empereur lui-même "l'éternelle fortunée colonie du monde", son intention étant que la cité fut considérée comme sa propre colonie. Ce "nouvel établissement" échappa de peu à la destruction, car il aurait mis le feux à la cité, s'il n'avait pas été persuadé par Laetus de ne pas le faire.

 

Le type d'un prêtre voilé avec un attelage de bufs est commun sur les monnaies des colonies, mais très rare dans le monnayage de Rome. La légende doit être sans aucun doute être interprétée comme COLonia Lucia ANtoniniana COModiana . Il reste remarquable que le praenomen Lucia ait été donné à Rome à un moment où Commode lui-même utilisait celui de Marcus, peut-être cependant, qu'il eut à l' esprit la survie de l'ancien nom de Lucius qu'il adoptera deux années après." Le même sujet est illustré par les monnaies portant l' inscription HERC ROM COND.

DION CASSIUS, Histoire_romaine , livre 72, XV : " Commode, pour les Romains, était plus redoutable que toutes les maladies et que tous les maléfices, attendu, entre autres raisons, que les décrets rendus par affection à l'honneur de son père, un ordre les obligeait de les lui décerner par crainte. C'est ainsi qu'il commanda d'appeler Rome elle-même Commodienne, les armées Commodiennes, Commodien le jour où ces décrets avaient été portés. Il prit lui-même une foule de surnoms, entre autres celui d'Hercule. Rome aussi (il voulait qu'elle passât pour avoir été colonisée par lui) reçut les surnoms d'Immortelle, de Fortunée, de Colonie universelle de la terre. "

Notez encore que le type iconographique du revers apparaît aussi sur un très rare sesterce de Trajan, mais cette fois, c'est de Sarmizegetuse, la capitale de la Dacie qu'il est question.

Frédéric Weber

 


catalogue des monnaies de l'empire romain

.

 

 
     
.1.